twitter rss facebook
sandrine doucet header

En circonscription

Emplois d’avenir en Aquitaine : nous sommes sur la bonne voie.

Près de 5 800 emplois d’avenir ont, en effet, été créés, en Aquitaine au 30 juin 2014, avec un taux de réalisation de 99,89% pour le département de la Gironde sur la période fixée 2012/2014.

Les contrats signés donnent aux jeunes qui en bénéficient de réelles perspectives : par exemple, dans le secteur marchand, 75% des contrats sont des CDI, et dans le secteur non marchand, 96% des contrats ont une durée supérieure ou égale à 12 mois. Ces résultats sont donc positifs et l’effort doit se poursuivre pour créer les nouveaux emplois d’avenir, renouveler ceux venant à échéance, afin d’accélérer la formation et l’insertion des jeunes sur le marché du travail.

hall

Nouvelle carte et réforme territoriale: mon interview à France Bleu Gironde

L’Assemblée nationale doit débattre à partir de cet après-midi autour du projet de loi, qui a été adopté par le Sénat après engagement de la procédure accélérée, relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. France Bleu Gironde a ainsi souhaité m’interviewer hier, en tant que Députée de la Gironde mais aussi en tant que professeur d’histoire-géographie, sur les différents projets de cartes des régions annoncés et sur la possibilité de fusion entre l’Aquitaine et la région Poitou-Charentes. Les enjeux de cette réforme reposent en effet sur les équilibres entre nos territoires, équilibres qui vont être débattus jusqu’à vendredi au sein de l’hémicycle. Concernant notre région, l’Aquitaine, et les villes des deux Charente, elles me semblent reliées par la pertinence de leur proximité et par ces liens, entre notre région et ses voisins, qui ont duré à travers le temps.

Résultats des concours des métiers de l’Education nationale: une véritable attractivité pour le métier d’enseignant

C’est à présent dans les classes que se joue la refondation de l’Ecole de la République, lancée il y a maintenant un an avec la loi d’orientation et de programmation du même nom. Je me réjouis ainsi, en écho à l’annonce faite par le Ministre de l’Education nationale Benoît Hamon, des résultats des concours des métiers de l’Education nationale, qui traduisent une véritable attractivité pour le métier d’enseignant. En effet, des dizaines de milliers d’étudiants, et ce à travers une forte augmentation du nombre de candidats à ces concours, réalisent ainsi ce plan ambitieux de recrutement, engagé par le gouvernement, pour une éducation nationale au service des élèves.